NAO ST DUPONT: Résultat derniere réunion du 3 Juillet à Paris

Publié le par cnlugine.over-blog.fr

La dernière réunion s’est tenue ce jeudi 3 juillet à Paris Rémunérations :

* Augmentations générales : Ouvriers à niveau IV inclus

Niveau V et Agent Maîtrise Cadres

- Conditions : 1 an d’ancienneté et ne pas être sur le départ :

- 0,7 % au 1er avril 2014 pour les ouvriers du niveau 1 au niveau 4.

- 0% pour niveau 5, AM et cadres

Insuffisant selon les syndicats, la direction fera une dernière proposition lundi 7 juillet

Augmentations Individuelles ou Primes

- 0% du niveau 1 au niveau 4

- niveau 5 et AM: 1 %

- niveau cadres: 1,5 %

Ces augmentations apparaîtront sur la paie de juillet avec effet rétroactif au premier avril. Promotions et évolutions : une enveloppe spécifique est prévue pour les évolutions de classification (en plus des Augmentations Individuelles)

• Prime d’équipe : augmentation de + 5%, elle passera de 69€ à 72,45€ par mois.

• Prime de transport : augmentation de + 0,7%.

Chômage : • La direction propose le maintien de la rémunération en cas de chômage. Jusqu’à la semaine dernière, c’était le minimum légal qui était prévu, soit une perte de 16%. Cette avancée répond à une demande des syndicats CGT et CFDT. Les autorités (DIRECCTE et Préfecture) sont sans doute passées par là … Le Comité d’Entreprise devrait être consulté en juillet …

Emploi : • Renforcement en production et service support par des contrats en alternance. • Embauches prévues : 1 chef de projet, 1 technicien usinage, maintenance.

• Une personne en Contrat à Durée Déterminée, au Poli, devrait passer en Contrat à Durée Indéterminée.

Restaurant d’Entreprise : • Mise en place de Cartes Déjeuner, 6€ par jour travaillé (3€ de part patronale + 3€ de part salariale) Le temps de déjeuner doit être encadré par du temps de travail. Une condition de distance de 5 Km domicile/usine est requise. Les syndicats maintiennent leur demande d’un restaurant d’entreprise. Selon la direction, cette Carte Déjeuner améliorera le pouvoir d’achat des salariés.

Selon les syndicats, le maintien du pouvoir d’achat ne passe pas par la suppression d’un avantage social. Cette démarche a pour objectif de diviser les salariés.

Sachons également que cette formule peut être dénoncée à tout moment.

Le Comité d’Entreprise va engager la procédure au tribunal afin de demander la restitution de la subvention ; le dossier est en cours de finalisation..

Intéressement : Ouverture des négociations à la rentrée pour un accord sur 3 ans à partir de l’exercice 2015/2016.

NAO ST DUPONT:  Résultat derniere réunion du 3 Juillet à Paris

Commenter cet article